MENU MENU

Les Résidences d'Autonomie du Périgord Ribéracois

Les Résidences-Autonomie : un espace de convivialité


La CCPR dispose de deux Résidences-Autonomie qui proposent des logements de 38 à 50m² pour personnes âgées autonomes, seules ou en couple :

 

CIAS PHOTO 6
 
La Résidence “Le Galirou”
de Tocane St Apre
avec
  20 appartements
de 43m² à 50m²
Téléchargez la Brochure des Résidences d’Autonomie ci-dessous

Télécharger (PDF, 1.08MB)

Résidence-Autonomie Ribérac

La Résidence d’autonomie
de Ribérac
avec
40 appartements de 38m²

 

Lutter contre l’isolement affectif et social

Dans chacune de ces structures, un service en salle est proposé le midi, avec les repas livrés par le service de portage.

Un espace de vie commun facilite les liens entre les résidents et permet la mise en place d’animations collectives.


Un système de gardiennage est en place dans les deux résidences du lundi au vendredi, assurant ainsi une présence de nuit en complément de la présence du personnel de jour mais la collectivité a aussi investi dans la mise en place d’un système d’interphonie avec appel individuel.


Grâce à cette formule, les résidents disposent d’un système d’accès sécurisé aux bâtiments (interphonie et accès par badge) garantissant leur sécurité pendant le week-end tout en continuant à bénéficier de la présence d’un gardien pendant la semaine.

Le sentiment de sécurité des résidents s’en trouve renforcé et contribue à consolider le lien social.

Bon à savoir :
Des appartements T1bis et T2 sont depuis peu disponibles à la Résidence du Galirou à Tocane.
Chaque logement est équipé d’une prise de téléviseur et de téléphone et les personnes désireuses de se retrouver pour le repas du midi pourront venir partager un moment agréable dans la salle de restauration.


Le bien-être en activité

Le CIAS propose aux résidents une palette d’animations, notamment en partenariat avec le service sportif de la CCPR et le service à la population en faisant intervenir différents acteurs de la vie sociale sur le territoire.


Au programme des deux résidences :

Jeux de mémoire, cours de gymnastique douce par les animateurs sportifs de la CCPR, ateliers créatifs, loisirs intergénérationnels, sorties au théâtre… autant de propositions qui ciblent avant tout la stimulation et la participation active.

Zoom sur la loi ASV :
Des moyens supplémentaires alloués par le Département

Des intervenants extérieurs, tels Cassiopea ou l’ASEPT (Association de Santé, d’Education et de Prévention), aborderont les thèmes de la prévention des chutes, la prise des médicaments, les soins et bien-être des pieds, etc.

 
 

retour haut de page